TRAGEDIE DE DEMBA DIOP : vers la traduction des 10 Ouakamois devant la Chambre criminelle

 

Le procureur de la République, qui a hérité du dossier des 10 Oukamois interpellés dans l’affaire du drame du stade Démba Diop, viserait des faits criminels. Ce qui signifie que les dix jeunes filent droit vers la Chambre criminelle.

L’enquête judiciaire ouverte à la suite de l’événement tragique du stade Démba Diop, qui a occasionné 8 morts le jour de la finale de la coupe de Ligue entre l’USO et le Stade de Mbour, suit le cours que lui avait tracé le procureur de la République. Les 10 Ouakamois arrêtés dans le cadre de cette enquête, risquent gros. Déférés au parquet, leur dossier devrait être confié à un juge d’instruction.

Et selon les informations de L’Observateur le procureur de la République va viser des faits criminels dans son réquisitoire introductif, avant de demander le placement sous mandat de dépôt des mis en cause.

Si toutefois le juge d’instruction suit le chef du parquet, les 10 jeunes Ouakamois seront envoyés en Chambre criminelle. Et dans ce cas, ils encourent des peines allant de 10 ans ferme aux travaux forcés à perpétuité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *