OURAGAN HARVEY: au moins deux morts au Texas et des inondations très «graves»

L’ouragan Harvey a fait au moins deux morts et plusieurs blessés au Texas, où le phénomène climatique le plus puissant à frapper les Etats-Unis depuis 2005, devenu une tempête tropicale, pourrait continuer à provoquer des inondations « extrêmement graves ».

Une personne est décédée après avoir « été prise au piège dans l’incendie de sa maison pendant la tempête » dans la région de Rockport, a déclaré à la presse un haut responsable du comté d’Aransas, sur la côte texane, en faisant état par ailleurs d’au moins douze blessés légers. Et à Houston, selon la presse locale citant la police, une femme s’est noyée en sortant de sa voiture dans une zone où le niveau des eaux était élevé.

Routes submergées par les flots, toitures de maisons envolées, panneaux de signalisation et lignes électrique à terre, branches d’arbres jonchant le sol… les stigmates de l’arrivée de Harvey sonnt nombreux. A Port Aransas, déserté par ses habitants, des bateaux se sont échoués au milieu des rues ou contre des bâtiments. « La plupart des endroits de la ville subissent des inondations. Ne pensez pas qu’il est sûr de conduire n’importe où dans la ville », a tweeté le chef de la police de Houston, Art Acevedo. Les autorités de Houston ont appelé les 2,3 millions d’habitants à rester chez eux, les rues s’étant transformées en rivières au débit rapide. « Il nous faudra des années pour nous remettre de ce désastre », a estimé le responsable de l’Agence fédérale des situations d’urgence Brock Long.

Progression lente et dangereuse

Après avoir accosté dans cet Etat du Sud vendredi soir en catégorie 4 – sur une échelle de 5 – l’ouragan a été rétrogradé pour n’être plus qu’une tempête tropicale avec des vents soufflant à 110 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) samedi soir. Mais sa progression très lente, seulement 4 km/h, la rend très dangereuse car le déluge va continuer sur les mêmes régions quatre ou cinq plusieurs jours. « Des inondations extrêmement graves sont en cours », a prévenu le NHC. Selon le centre des ouragans, les pluies, pouvant atteindre jusqu’à 100 cm par endroits d’ici jeudi, provoqueront des « inondations catastrophiques et potentiellement mortelles ».

LIRE LA SUITE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *