Mali: les partisans de IBK retrouvent de la voix

INTERNATIONAL : Discrets jusque-là, laissant leur président négocier avec le mouvement du 5 juin, les membres de la convergence des Forces Républicaines (CFR) ont, semble-t-il, retrouvé de la voix.

Dans un communiqué virulent, “la CFR condamne avec la dernière énergie ces actes inadmissibles qui portent atteinte aux biens de l’Etat, à la sécurité des citoyens, et font honte à toute la nation malienne”. La Convergence des Forces Républicaines (CFR) constate avec douleur que la manifestation du 10 juillet 2020 n’avait rien de pacifique.

La CFR considère que les leaders du M5-RFP portent “la lourde et entière responsabilité de ces événements qu’ils ont visiblement prémédités en jetant des jeunes à l’assaut des symboles de l’Etat, dans une vaine tentative de déstabilisation”. La CFR déplore les pertes humaines et matérielles, et exprime toute sa compassion aux familles des victimes et salue l’action des forces de sécurité républicaines, dans ce contexte difficile.

Pour Cheick Oumar Gadjigo, Coordinateur général de la Convergence des forces républicaines (CFR), ” les autorités doivent à agir dans les meilleurs délais afin de rétablir l’ordre républicain et punir selon toute la rigueur de la loi les auteurs des actes de violence, ainsi que ceux qui en portent la responsabilité morale”. Dans sa lancée, la Convergence salue le message d’apaisement du Président de la République publié dans la soirée du 10 juillet 2020 et soutient sa volonté de poursuivre le dialogue en vue d’aboutir à un apaisement.

GMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *