Mali : Amadou Toumani Touré  tire sa révérence

NECROLOGIEL’ancien président malien Amadou Toumani Touré est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Turquie à l’âge de 72 ans. ATT avait dirigé le Mali depuis 2002   avant d’être renversé par un coup d’Etat militaire  en 2012. Il trouva ensuite refuge à Dakar avec sa famille.

Militaire de formation il gravit  rapidement les échelons, après plusieurs stages en URSS et en France. Il quitte  l’armée avec le grade de général pour se faire élire président du Mali en 2002, avant d’être réélu en 2007.

Le président ATT a marqué l’histoire politique de ce vaste pays du sahel. En mars 1991, après les manifestations populaires réprimées dans le sang, il participe au coup d’État ayant renversé Moussa Traoré décédé il y a quelques mois et assure les fonctions de chef d’Etat.

En 2012, Le Régime d’Amadou Toumani Touré connaitra des soubresauts à la suite de la colère de la rue, remontée à cause des séries de débâcles infligées à l’armée par les indépendantistes Touareg et Djihadistes dans le nord du Mali.

Rentrée le  15 décembre 2019 à Bamako sur demande de son successeur Ibrahima Boubacar Keita, Amadou Toumani Touré avait subi récemment « une opération du cœur à l’hôpital du Luxembourg de Bamako crée sous sa magistère.

Il disparaît alors que le Mali est de nouveau dans une période de transition, consécutive à un nouveau coup d’Etat militaire, qui a fait tomber le 18 août son successeur Ibrahim Boubacar Keïta.

GMS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *