LE GROUPE ÉTAT ISLAMIQUE revendique une attaque de l’ambassade d’Irak en Afghanistan

Une attaque contre l’ambassade d’Irak à Kaboul, revendiquée par le groupe État Islamique, a duré plus de quatre heures et s’est achevée avec la mort de tous les assaillants, a annoncé lundi le ministère de l’Intérieur.

L’ambassade irakienne à Kaboul, en Afghanistan, a été attaquée pendant plus de quatre heures, lundi 31 juillet, après qu’un kamikaze a déclenché ses explosifs à l’entrée de l’enceinte du bâtiment.

Trois hommes armés sont entrés dans l’ambassade, à l’intérieur de laquelle ils ont engagé le combat contre les forces de sécurité afghanes avant d’être tués. « L’attaque terroriste contre l’ambassade d’Irak s’est terminée avec la mort de tous les terroristes », a annoncé le ministère afghan de l’Intérieur dans un communiqué.

Les diplomates évacués

Selon Amaq, un organe de propagande de l’organisation État islamique (EI) qui a revendiqué l’attaque, deux combattants ont mené l’opération, sans plus de précisions.

Aucun bilan n’a été officiellement communiqué, mais le personnel d’un hôpital sous administration italienne a indiqué que deux blessés ont été admis pour y être soignés. « Les diplomates irakiens ont été évacués en lieu sûr, aucun n’a été blessé », selon le communiqué du ministère.

C’est la première fois que l’ambassade d’Irak à Kaboul est attaquée, après plusieurs attentats contre des missions étrangères.

L’EI a multiplié les attaques dans la capitale afghane, visant le plus souvent des membres de la communauté chiite hazara. La branche afghane de l’EI, parfois désignée sous le nom d’État islamique-Khorassan, du nom de l’ancienne région englobant l’Afghanistan, une partie de l’Iran et de l’Asie centrale, est active depuis 2015. Elle combat à la fois les Taliban et les forces afghanes et américaines.

Avec Reuters et AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *