Éthiopie : L’aéroport du Tigré détruit avant l’arrivée de l’aide humanitaire

INTERNATIONALE-En Ethiopie, l’aéroport d’Axum dans l’État du Tigré a été la cible d’une attaque.

Quelques heures après que l’Ethiopie ait accordé aux Nations unies l’accès à la région nord du Tigré, une explosion s’est abattue sur l’une ses principales voies d’accès. Mercredi, la télévision d’État a diffusé des images montrant le terminal saccagé de l’aéroport. Une explosion que l’armée éthiopienne impute aux forces rebelles du Tigré, accusées de vouloir retarder son avancée.

Le Premier ministre Abiy Ahmed a donc l’accès aux travailleurs humanitaires, après 4 semaines de conflit armé entre les forces éthiopiennes et l’armée du Front populaire de libération du Tigré. Le dirigeant éthiopien a déclaré la victoire samedi soir, annonçant que les opérations militaires au Tigré étaient « terminées » – mais le TPLF a promis de continuer à se battre.

Les dégâts causés aux infrastructures de la région vont probablement entraver les efforts déployés pour apporter l’aide humanitaire et la logistique aux habitants de la région. 600 000 personnes de la région du Tigré dépendaient déjà de l’aide alimentaire avant le début du conflit et les hôpitaux du Tigré ont également été signalés comme luttant pour soigner des centaines de patients souffrant de traumatismes.   LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *