Élinkine : Quand le secteur de la pêche se noie dans un fleuve de difficultés

SOCIÉTÈ-Plus de 350 pirogues assurent le décor du village d’Elinkine avec une production en moyenne de 150 tonnes de poissons par mois et des centaines d’emploi créés. Malgré tout, le secteur de la pêche connait plusieurs difficultés liées aux infrastructures et aux tracasseries avec les gardes côtes de la Guinée Bissau au sujet des licences de pêche.

GMS /  Cheikh Tidiane Cissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *