Donald Trump Veut Rapatrier Le Cash Des GAFAM

Le Président-élu a proposé de passer à 10% le taux d’imposition des avoirs américains détenus hors du sol des Etats-Unis. Le taux est actuellement de 35% cela pourrait avoir pour effet de rapatrier jusqu’à 1,2 trillion de dollars, ceci permettant de relancer l’investissement domestique.

Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft (les « GAFAM ») et d’autres acteurs de l’IT détiendraient ensemble plus de 1,2 trillion de dollars de cash hébergé à l’étranger. Actuellement, le taux d’imposition en cas de rapatriement de ces capitaux est de 35%. Dans son programme électoral de baisse globale des impôts, le candidat Donald Trump avait indiqué vouloir faire baisser ce taux à 10%. On verra donc si le nouveau Président maintient cette promesse. Il a dans tous les cas les moyens politiques de l’imposer disposant d’une majorité à la Chambre des Représentants comme au Sénat.

Jusqu’à 2 fois le PIB français

Selon des chiffres compilés par Moodys à la fin 2015, le montant de cash dépasserait donc 1,2 trillion de dollars (1200 milliards) rien que pour l’IT, les plus grands détenteurs étant Apple, Microsoft, Cisco, Google et Oracle. Pour Apple, le montant est estimé à près de 200 milliards. Microsoft détiendrait 100 milliards et IBM 65. Pour l’ensemble des sociétés américaines, le montant serait de 2,5 trillions selon des données collectées par Capital Economics, soit pratiquement le PIB de la France. M. Trump affirmait que personne ne connaissait le montant exact et qu’il pouvait même s’élever à 5 trillions. General Electric détiendrait 100 milliards, Pfizer 80 milliards.

Retrouvez ci-dessous la vidéo de Donald Trump proposant cette réduction de 25% et détaillant les avantages que les Etats-Unis pourront en retirer en termes de croissance, d’investissement et d’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *