De nouveaux affrontements en Côte d’Ivoire, aux États-Unis et dans l’Union africaine appellent au dialogue

INTERNATIONALE-Deux partisans du gouvernement ivoirien ont été tués et un convoi de ministres a été touché par des coups de feu, ont annoncé mercredi des responsables, alors que les tensions montaient à propos de la réélection contestée du président Alassane Ouattara.

La Côte d’Ivoire est prise dans une impasse après qu’Ouattara a été déclaré vainqueurs mardi, mais ses rivaux ont boycotté le vote et ont déclaré qu’ils formeraient un gouvernement « de transition » rival.

Les forces de sécurité ont bloqué l’accès aux maisons des principaux rivaux de Ouattara, Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan, après que des responsables ont accusé l’opposition d’avoir comploté un «acte de sédition» contre le gouvernement.

Les États-Unis mercredi a rejoint l’ONU appelant à un dialogue dans l’Etat ouest – africain où plus de 40 personnes ont été tuées dans des affrontements sur le troisième mandat de Ouattara depuis qu’il a annoncé qu’il se présenterait à nouveau en Août.

Deux partisans du gouvernement ont été tués lors d’un affrontement près du domicile du ministre de l’équipement Amede Koffi Kouakou dans la ville centrale de Toumodi, a déclaré un responsable du parti au pouvoir. LIRE LA SUITE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *