Cas importés de Ziguinchor, les patients sont pris en charge après une procédure bien légale menée entre Dakar et Bissau

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale fait le point sur la situation de l’épidémie de Covid-19 au Sénégal ce samedi. Parmi les 67 cas revenus positifs, il y a cas 2 importés signalés à Ziguinchor et Kédougou (au sud du Sénégal) et 14 issus de la transmission communautaire. Les cas importés cités dans la région de Ziguinchor ont au préalable reçu l’aval des autorités Sénégalaises avant d’être admis aux niveaux des services de prise en charge dans la capitale sud du pays. Ils sont donc sans contact à risque dans la région qui est toute proche de rompre avec la chaîne de transmission du Covid-19  parce que  préalablement  suivis  et  pris en charge dès leur arrivée à la frontière. Ils y ont été    isolés  et testés  avant toute prise en charge par les hôpitaux.  Pas de panique donc pour ces cas qui sont bien suivis assurent des sources qui se sont confiés à la rédaction de GMS.

Le ministère de la santé et de l’action sociale dans ses deux derniers communiqués quotidiens  a donc fait mention de cas importés identifiées dans la région de Ziguinchor, Mais à la différence de ce que l’on a connu jusqu’ici, ceux ci se sont au préalable signalés aux autorités  sénégalaises avant d’entreprendre le voyage vers notre pays. Leurs admissions dans nos structures sanitaires ont été conditionnées  à la formulation d’une demande de prise en charge par les autorités Sénégalaises dûment produits par les concernés nous renseigne une source bien au fait de ces dossiers.

Des documents  administratifs dont nous disposons copie autorisant leurs admissions dans les structures sanitaires de Ziguinchor,  on y découvre chacun d’eux en ce qui le concerne  à formulé une demande d’autorisation d’accès au territoire Sénégalais bien connu de notre représentation diplomatique en Guinée Bissau, celle-ci  instruisant d’ailleurs les autorités Bissau-Guinéennes compétentes à apporter le concours et l’assistance nécessaires pour faciliter en encadrer  le déplacement des patients  de la Guinée Bissau vers le Sénégal.  Ces  laissez-passer, précisent aussi  que les malades  qui désirent se faire prendre en charge à Ziguinchor ont accepté d’être testés et mis en quarantaine  une fois à la frontière entre les deux pays.

Ces cas importés de ces derniers jours sont  donc sans cas contact dans la région de Ziguinchor pour avoir été soumis à toutes ces conditions préalables avant la délivrance  du document autorisant  leurs admissions par les autorités Sénégalaises.  Cette procédure a bien été  exercée sur les deux ressortissants Mauritaniens et du Sénégalais cité dans le communiqué du ministère de la santé ce samedi, tous résidant  en  Guinée-Bissau. . Une source bien au  cours du  dispositif de prise en charge médical des malades de coronavirus nous a confirmé ces informations avant de rassurer les Ziguinchorois   profondément inquiétés par le retour du phénomène des trois cas importés de ces derniers jours.

GMS/ Amady Khalilou Diémé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *