BOUKOUT MANDEGANE 2017 : L’eau, un casse tête pour les organisateurs

Malgré les multiples appels au secours lancés par les organisateurs du Boukout, l’eau ne coule toujours pas dans tous les quartiers de Mandégane.

Citernes vides, puits taris entre autres, suffisant pour comprendre l’inquiétude des populations qui craignent le pire avec l’entrée des milliers d’inities dans le bois sacre sans eau. Chérif Sané, habitant de Boudiakène pointe un doigt accusateur sur les services techniques déconcentrés de l’état qui auraient failli a leur mission.

(Voir la vidéo)

GMS / Cheikh Tidiane Cissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *