DÉFILE DU 14-JUILLET: les ETATS-UNIS à l’honneur sur les Champs-Elysées

Les Etats-Unis sont cette année l’invité d’honneur du traditionnel défilé du 14-Juillet. Devant le président Donald Trump, le défilé des troupes à pied s’ouvrira avec une évocation de la Grande Guerre et du débarquement du contingent américain, les «Sammies», à Saint-Nazaire en 1917.

Pour son premier défilé du 14-Juillet, le président français Emmanuel Macron aura à ses côtés son homologue américain Donald Trump. Mais la mise à l’honneur des troupes américaines était prévue bien avant l’élection américaine de novembre dernier. « Le défilé terrestre sera ouvert effectivement par un détachement américain pour marquer d’une certaine manière le centenaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis », confirme le général Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris et chef d’orchestre du défilé.

Cent quarante-cinq soldats de l’armée de terre américaine, de la marine et de l’aviation défileront ce vendredi. Parmi eux, le lieutenant Collins, du 1er bataillon du 16e régiment d’infanterie de la 1re division américaine, se dit très excitée par l’événement. « C’est un honneur d’être ici, d’être invitée à se souvenir ce qu’on fait les troupes américaines durant la Première Guerre mondiale », confie-t-elle. Il y a 100 ans, son arrière-grand-père avait été déployé en France avec le 101e régiment d’infanterie. « C’est formidable d’être là un siècle plus tard, moi aussi en tant que lieutenant, pour commémorer la guerre à laquelle il a participé », poursuit-elle.

Dans le ciel parisien, la patrouille américaine des Thunderbirds passera juste derrière la patrouille de France, suivie de deux chasseurs furtifs américains F22, périodiquement déployés en Europe.

Le HK416, nouvelle arme du fantassin du futur

Marquée par l’entrée en guerre des Etats-Unis, l’année 1917 fut un tournant de la Grande Guerre, avec l’arrivée de nouvelles armes, la guerre sous-marine, l’aviation de bombardement et les premiers chars d’assaut. Cette année, la dimension technologique des armées sera ainsi mise à l’honneur dès le début du défilé avec la présentation du nouveau fusil d’assaut équipant l’armée française. Un fusil allemand, le HK416. LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *