ZIGUINCHOR : La banque de sang victime d’une sous alimentation

Plus de 2500, c’est le déficit criard de poches de sang qui empêche la banque de sang du centre hospitalier régional de Ziguinchor de prendre correctement en charge les cas d’urgence.

Ce service encore peu connu des populations vit dans l’espoir d’une réorganisation pour se faire une santé au grand bonheur des patients.

(Voir la vidéo)

GMS / Cheikh Tidiane Cissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *