Louga : Coki veut abriter un Concours international de récital du Coran

La commune de Coki, une localité du département de Louga, a été ce dimanche 11 juin 2017, hôte de la cérémonie de remise du Prix El Hadji Ahmadou Sakhir Lô pour la mémorisation du Saint Coran. 2e édition du genre, après celle organisée à Dakar courant 2014, cette cérémonie a eu pour parrain Serigne Mboup, président directeur général (Pdg) du Groupe Ccbm.

Au cours de la rencontre qu’ils ont initiée, les membres de l’Association des sortants dudit institut ont émis le vœu d’organiser un prochain concours  international de récital du Coran à Coki. «Nous souhaitons que, demain, Coki abrite les plus grandes compétitions internationales de récital du Coran. Nous avons les potentialités et les ressources pour l’organiser», a déclaré Serigne Mboup.

Après avoir salué le travail colossal abattu par le fondateur dudit institut, il a soutenu l’idée d’organiser ce concours mondial. «Les pays qui organisent les concours de récital de Coran que ce soit la Malaisie, l’Arabie Saoudite, entre autres, n’ont pas plus d’expériences ni de performances que le Sénégal. La preuve, à chaque fois que des Sénégalais participent à ces concours, ils viennent avec des trophées. Voilà pourquoi, nous estimons qu’il serait bien que nous organisions un concours international. Pour l’heure, nous, sortants de Coki, continuerons à donner une dimension nationale au concours de récital de coran. Nous tendons à l’internationaliser. On peut dire aujourd’hui que Coki a cette dimension d’autant que l’institut compte beaucoup d’apprenants venant des pays de la sous-région. On nous informe que même au Mali et en Mauritanie, des daaras y ont été créés par des sortants de Coki», confie-t-il.

Auparavant, Cheikh Lo Diop, sortant du daara de Coki a aussi fait le plaidoyer.  Mais il faut rappeler que pour cette présente édition, 22 candidats venant des 14 régions dont 3 de Dakar, étaient en lice. Parmi ces talibés, 10 ont été retenus mais seuls les 5 premiers ont été primés. Le 1er Prix est revenu à Mohamed Dia du daara Oubey Ibn Kaab de Richard Toll. Il gagné entre autres, 500 000 F Cfa et il est suivi respectivement de Mor Ndiaye (daara de Coki : 400 000 F Cfa; Cheikhouna Guèye (Diourbel, daara Tayssirou Assir (350 000 F Cfa); Al Fahim Seck (300 000 F Cfa); Baye Mar Thiam (250 000 F Cfa). (Voir Photos)

 

La commune de Coki, une localité du département de Louga, a été ce dimanche 11 juin 2017, hôte de la cérémonie de remise du Prix El Hadji Ahmadou Sakhir Lô…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *