LE JOURNAL DU NET

LES TITRES DU JDN DU LUNDI 24 JUILLET 2017

 

1-ZIGUINCHOR : L’administration arme ses agents pour la bonne gestion des bureaux de votes

Cinq cent agents de l’administration sont mobilisés pour la gestion des 249 bureaux devant recevoir le vote des citoyens dans le département de Ziguinchor le 30 juillet prochain lors des élections législatives. L’enjeu de ce scrutin justifie leur convocation par le préfet de Ziguinchor pour une journée de partage sur le remplissage des procès-verbaux, les dispositions à mettre en œuvre afin de relever le défi de l’Organisation.

2-LÉGISLATIVES 2017 : AUCUNE CARTE D’ ÉLECTEUR NE SERA DÉLIVRÉE LE JOUR DU SCRUTIN

Le préfet de Ziguinchor qui multiplie ses appels envers les citoyens pour le retrait des cartes d’électeurs se veut clair et intransigeant. « Aucune carte d’électeur ne sera délivrée le 30 juillet, jour du scrutin ». Ibra Fall a en marge de la formation des membres confié cette déclaration à nos reporters.

3-LÉGISLATIVES 2017 : Délégués de quartiers et Imams de Ziguinchor prient pour un scrutin apaise

La grande mosquée Diané Diédhiou de Grand Dakar a, ce dimanche, reçu l’ensemble des délégués de quartier de la commune de Ziguinchor, accompagnés chacun de deux imams pour une lecture du Coran et des prières en faveur de la paix et des élections législatives apaisées.

4-PAPE SAMBA MBOUP CANDIDAT : WADE risque de sortir par la petite fenêtre

Son compagnonnage avec le président Abdoulaye Wade était un secret de polichinelle. Mais aujourd’hui c’est avec beaucoup de peines que Pape Samba Mboup vit le retour du Pape du Sopi sur l’arène politique. Pour le chef de l’ancien chef de l’Etat, Wade risque de sortir cette fois-ci par la petite porte.

5-ZIGUINCHOR : KADDU ASKAN WI veut un nouveau type de députe

Les députés de type nouveau, c’est ce que propose la coalition « KADDU ASKAN WI ». Pour Seydou Sané, président du comité électoral des centristes, cette coalition enverra à l’hémicycle des gens qui vont proposer des réformes.

6-NON RETRAIT DES CARTES : LA CONAFE évoque les activités économiques et le moment choisi pour les élections

Le Groupe Medias du Sud a tenté de percer le mystère sur les causes du non retrait des cartes d’électeur par leurs propriétaires. De l’avis du secrétaire général de la CONAF, une organisation de la société civile engagée dans le processus électorale. La raison est à chercher dans le choix de la période d’organisation de ces élections qui coïncide avec d’intenses activités économique dans la région du sud.

7-L’ACTU INTERNATIONALE

(Voir la vidéo)

GMS 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *