IL EST PLUS QU’URGENT DE FAIRE FACE À L’ADVERSITÉ de la nature selon le professeur Ibrahima Ndoye de L’UCAD

Venu de Dakar pour cette activité majeures, le professeur Ibrahima Ndoye de l’Université Cheikh Anta Diop a estimé que la prise en compte et la vulgarisation des savoirs locaux dans les politiques agricoles est indispensable afin de faire face à l’adversité de la nature. Selon le professeur spécialiste, il est plus qu’urgent d’apporter la riposte qu’il faut aux conséquences engendrées par les changements climatiques.

(Voir la vidéo)

GMS / Amady Khalilou Diémé

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *