BISSAU : Le candidat Umaro Sissoco Embalo ambitionne de combattre les narcos trafiquants une fois élu

Plus que jamais, la Guinée-Bissau a besoin de retrouver sa boussole démocratique. L’enjeu de la présidentielle de ce 24 novembre est donc de taille.

Les Bissau-Guinéens ont donc voté ce dimanche pour élire un nouveau président ou réélire José Mario Vaz, qui fait face à 11 autres candidats dont l’ancien premier ministre Domingos Simoes Pereira et Umaro Sissoco Embalo, à la tête d’une dissidence du PAIGC, les deux considérés comme les super favoris de cette élections.

Dans ce pays, les élites accaparent historiquement les richesses et la corruption y est endémique, a tenu à dénoncer le candidat Umaro Sissoco Embalo qui se dit disposé une fois élu à la tête de cette nation à combattre le trafic intense de la drogue qui fait l’affaire des barrons du régime et de plusieurs prétendants au pouvoir.

(Voir la vidéo) 

GMS / Amady Khalilou Diémé

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *