ZIGUINCHOR : Un déficit inquiétant de moutons est noté à une semaine de la Tabaski

L’Aid el kebir ou Tabaski est célébré Lundi au Sénégal selon la commission nationale du croissant lunaire. Le mouton est un des éléments clés de cette fête musulmane. Cependant, dans la région de Ziguinchor, beaucoup de famille risquent de faire la Tabaski sans le mouton si la situation n’évolue pas positivement. En effet, sur 23 mille bêtes attendues, il n’y a que 6 mille qui sont recensées à Ziguinchor soit un gap de 70%.

Idem dans le département de Bignona où c’est seulement le quart de la demande qui est arrivé soit mille moutons sur un objectif de 4 mille. Comparé à l’année dernière à la même période, il y a de quoi s’inquiéter car en 2018, à une semaine de la fête, 15 mille moutons avaient déjà envahi le marché de Ziguinchor. La situation risque d’être davantage compliquée, selon Évariste Bassène du service régional des services vétérinaires de Ziguinchor, car la Gambie et la Guinée s’approvisionnent à partir de Ziguinchor et ces deux pays prennent environs 3 mille moutons. Cependant l’espoir est encore permis pour les 6 jours qui nous séparent de la Tabaski mais le plus souhaitable est de payer très tôt son mouton pour éviter toute surprise.

 

GMS/Lamine Badiane

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *