Le Mexique et les États-Unis trouvent un accord sur l’immigration

Les États-Unis et le Mexique ont trouvé un accord sur l’immigration vendredi 7 juin. La menace de droits de douane sur les produits mexicains est donc levée.

C’est le président américain lui-même qui l’a annoncé sur Twitter vendredi : « Les États-Unis sont parvenus à un accord signé avec le Mexique. Les tarifs douaniers prévus pour être appliqués lundi par les États-Unis, contre le Mexique, sont donc suspendus indéfiniment », va-t-il écrit.

Après trois jours de négociations difficiles, c’est donc l’épilogue.

« Des mesures sans précèdent »

Le Mexique s’est engagé à prendre des « mesures sans précédent » pour lutter contre l’immigration clandestine, ont affirmé les deux pays dans une déclaration commune. Premier point, le déploiement de la garde nationale mexicaine à la frontière avec le Guatemala. Dès lundi, 6 000 gardes (un chiffre à confirmer) interviendront dans onze municipalités frontalières.

Le gouvernement mexicain a promis ensuite de s’attaquer à la criminalité organisée et de démanteler les réseaux de passeurs, notamment par le biais financier. Les comptes bancaires de passeurs présumés ont d’ailleurs été gelés cette semaine. Troisième point, tous les migrants qui déposent une demande d’asile aux États-Unis devront retourner au Mexique et attendre leur réponse .

Le Mexique s’engage à offrir à ces migrants et à leurs familles du travail, la protection sociale et une protection en matière de droits de l’homme.
Enfin, de façon plus large les deux pays déclarent qu’ils vont renforcer leur coopération en matière de renseignement, et travailler conjointement pour augmenter les opérations qui visent à stopper l’émigration vers les États-Unis. Au Mexique l’opposition est vent debout contre l’accord, l’ancien président Felipe Calderon se demande même sur Twitter « qui dicte la politique migratoire du Mexique ? » LIRE LA SUITE

 

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *