ETHIOPIE: Un Boeing d’Ethiopian Airlines s’écrase avec 157 personnes à son bord

Un avion d’Ethiopian Airlines s’est crashé dimanche matin juste après son décollage de l’aéroport international d’Addis-Abeba. Le vol ET302 reliait la capitale éthiopienne à Nairobi. La compagnie indique avoir perdu le contact six minutes après le départ. Les recherches et opérations de sauvetage sont en cours à une cinquantaine de kilomètres au Sud d’Addis-Abeba, dans les environs de Bishoftu. L’avion comptait 149 passagers et 8 membres d’équipage. Il n’y a aucun survivant, indique la compagnie aérienne. Le Parlement éthiopien a décrété une journée de deuil national lundi.

D’après le communiqué de la compagnie nationale éthiopienne, 149 passagers étaient prévus pour embarquer dans ce vol entre Addis-Abeba et Nairobi au Kenya. Mais Ethiopian Airlines dit vérifier la liste de celles et ceux qui ont effectivement pris place dans le Boeing 737-800 Max. Il y avait par ailleurs huit membres d’équipage. C’est le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, qui a annoncé en premier la nouvelle du crash via son compte Twitter.

Dans son communiqué, la compagnie affirme que le contact a été perdu avec l’appareil à 8h44 soit six minutes après son décollage de l’aéroport international de Bole. Le Boeing s’est écrasé peu après le décollage, alors que le pilote avait évoqué des « difficultés » et demandé à faire demi-tour en vue d’un atterrissage d’urgence. Selon la compagnie, le pilote éthiopien était expérimenté, et comptait plus de 8 000 heures de vol, et le Boeing n’avait « aucun problème technique connu ». Il survolait alors la ville de Bishoftu à une cinquantaine de kilomètres au sud d’Addis-Abeba, donc la bonne direction pour aller vers la capitale kenyane. Ethiopian Airlines a envoyé du personnel sur place pour assister les équipes de secours. Elles aussi mettent en place un centre d’information pour les passagers et pour un numéro d’urgence pour les proches.

Les lieux du crash de l’appareil d’Ethiopian Airlines, non loin de la ville de Bishoftu, le 10 mars 2019.LIRE LA SUITE

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *