ETATS-UNIS: Une fusillade dans un lycée au Texas fait plusieurs morts

Une fusillade dans un lycée de Sante Fe, au Texas, a fait ce vendredi au moins dix morts parmi les élèves et le personnel de l’établissement. Selon le shérif local, le tireur étudiait dans le lycée de cette ville.

Selon un bilan encore provisoire, la fusillade perpétrée ce vendredi au lycée de Sante Fe a fait dix morts, parmi lesquels neuf élèves et un professeur. Au moins dix personnes ont par ailleurs été blessées, dont un officier de police, hospitalisé dans un état critique. Le tueur, un élève de l’établissement, est âgé de 17 ans. Il a tiré sur des lycéens et des employés au moment de l’ouverture des classes vers 7h du matin. Il a été arrêté, rapporte notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve. L’un de ses complices présumé est également interrogé par la police. Les forces de l’ordre s’emploie par ailleurs à désamorcer des engins explosifs découverts dans le lycée et à l’extérieur.

En préalable d’un discours sur la réforme pénitentiaire, Donald Trump a dénoncé depuis la Maison Blanche une « attaque horrible ». « Cela dure depuis trop longtemps dans notre pays », a déploré le président américain, assurant que son administration était déterminée à faire « tout ce qui est en son pouvoir » pour protéger les étudiants et s’assurer que « ceux qui représentent une menace pour eux-mêmes et pour les autres » ne puissent détenir d’armes.

Cette nouvelle attaque intervient trois mois après la tuerie de masse du lycée de Parkland en Floride, qui avait fait 17 morts et déclenché un vaste débat sur les armes aux Etats Unis. En mars, les lycéens rescapés avaient organisé une marche historique à Washington rassemblant plusieurs centaines de milliers de personnes pour demander un renforcement du contrôle sur les armes.

Selon Everytown for Gun Safety, une organisation qui lutte contre la prolifération des armes à feu aux Etats-Unis, il y a environ une fusillade chaque semaine en milieu scolaire dans le pays. La plupart d’entre elles ne font d’ailleurs pas les gros titres de la presse nationale, compte tenu de leur banalité

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *