ZIGUINCHOR : LE TAEK WONDO, parent pauvre parmi les arts martiaux

La deuxième journée du tournoi de sélection de l’équipe de la ligue de Ziguinchor de Taekwondo a vécu ce dimanche à l’esplanade Aline Sitoé Diatta.

La trentaine de jeunes engagés dans les combats ont évolué dans des conditions peut enviables. Occasion pour les responsables de la ligue d’étaler les obstacles qui minent l’émergence de cette pratique sportive en Casamance.

(Voir la vidéo)

GMS/Cheikh Tidiane Cissé

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *