NYASSIA : Un soldat tué, un autre blessé

L’armée a enregistré ses premières victimes depuis le déclenchement des opérations de ratissage lancées au lendemain du drame de Bofa. En effet, un soldat a été tué et un autre blessé dans les accrochages avec les rebelles indépendantistes de la Casamance.

Un bilan confirmé par la direction des relations publiques des armées. Dans un communiqué publié ce dimanche, la Dirpa s’est épanchée sur les circonstances qui ont guidé son action qui vise « à neutraliser les rebelles et démanteler les bases et zones de transit ». D’ailleurs, dans la conquête de la zone de Ahinga, deux rebelles ont été faits prisonniers, des champs de chanvre indien détruits, des armes et des munitions saisies. Malheureusement, l’armée, selon les termes du communiqué, a perdu un homme tandis qu’un autre a été blessé. Malgré cette perte en vie humaine, la « Grande muette » promet de poursuivre les opérations de ratissage aussi longtemps que nécessaire  afin de garantir la libre circulation des personnes et la préservation de leurs biens.

GMS/ Papo Mané

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *