ATTAQUE DE OUAGADOUGOU: Plusieurs assaillants « neutralisés »

Depuis ce vendredi matin, la capitale du Burkina Faso est le théâtre d’une attaque ciblant l’ambassade de France et l’état-major général des armées. Les dernières informations de différentes sources gouvernementales burkinabè parlent de plusieurs assaillants « neutralisés ». L’entourage du ministre français des Affaires étrangères estime que « la situation est sous contrôle » à l’ambassade et à l’institut français.

Selon un porte-parole du gouvernement, cinq personnes ont été tuées et une cinquantaine d’autres blessées dans l’attaque de l’état-major. Deux gendarmes burkinabé ont été tués dans l’attaque visant l’ambassade de France. Le parquet de Paris annonce qu’il a ouvert une enquête pour tentative d’assassinats terroriste. « Une enquête de flagrance a été ouverte pour tentative d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle », a précisé le parquet, compétent car l’attaque a visé des ressortissants et des intérêts français.

Selon une source diplomatique française citée par l’AFP, « il n’y a pas de victime française ». Le dernier bilan donné par le ministre burkinabé de l’Information, joint par RFI, fait état de quatre assaillants neutralisés à l’ambassade et deux assaillants à l’état-major, deux gendarmes tués à l’ambassade, cinq militaires décédés à l’état-major, où l’opération serait toujours en cours.

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *