BARCELONE: L’attaque terroriste meurtrière revendiquée par le groupe EI

Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attentat : une camionnette a percuté la foule jeudi 17 août sur les Ramblas, l’avenue la plus touristique de Barcelone. La situation demeure confuse jeudi soir. Le gouvernement catalan fait état de treize morts et plus de 50 blessés. La police régionale de Catalogne a annoncé avoir arrêté deux hommes dont un a été identifié.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué jeudi soir l’attentat dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq et relayé par le centre américain de surveillance des sites jihadistes, SITE.

La police a annoncé jeudi après-midi 17 août, vers 17h heure locale (15h TU), par mégaphones, qu’une « attaque terroriste » était « confirmée », après qu’une camionnette a percuté la foule sur l’avenue la plus touristique de Barcelone. Selon le gouvernement catalan, treize personnes ont été tuées, plus de 50 autres blessées. Selon le journal catalan La Vanguardia, cité par Reuters, l’un des auteurs de l’attaque a été abattu lors d’une fusillade avec la police dans les faubourgs.

 Deux suspects liés à l’attaque ont été arrêtés, a annoncé le président régional catalan Carles Puigdemont. Le premier suspect a été identifié.

« Nous avons arrêté un homme et nous traitons cela comme une attaque terroriste », ont annoncé pour leur part jeudi soir les Mossos d’Esquadra, la police régionale, sur Twitter, ajoutant qu’il n’y avait « aucune personne retranchée dans un bar du centre de Barcelone », contrairement à ce qu’avaient avancé plus tôt des sources policières.

Selon le journal El Periodico cité par l’agence Reuters en din de journée, deux hommes armés s’étaient retranchés dans un bar du centre de Barcelone. El Periodico faisait état de tirs dans le secteur de La Boqueria. Il n’est pas possible de dire pour l’instant si ces hommes étaient au volant ou dans la fourgonnette. Selon le quotidien El Pais, le conducteur du véhicule s’est enfui à pied, après avoir fauché des dizaines de personnes.

« C’est une personne de 23 ans, 25 ans maximum, cheveux châtains, visage très fin, a témoigné un Espagnol à la télévision TVE. Mon Dieu, j’ai vu cet homme! A deux mètres. Je surveillais mes enfants. Nous sommes dans un bar maintenant, nous nous sommes réfugiés. Il a écrasé des gens, sur 300, 350 mètres. Je l’ai vu lorsque la fourgonnette s’est arrêtée. Il avait quelque chose à la main, j’ai pensé à des explosifs. Je me suis éloigné pour mettre mes enfants à l’abri. Après je suis revenu aidé d’autres personnes. Il était tout seul, il semblait très perturbé. Comme s’il était drogué, avec des yeux très grands, c’était incroyable, incroyable. » LIRE LA SUITE

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *