LE KENYA SOUS HAUTE TENSION dans l’attente des résultats définitifs de la présidentielle

Des centaines de partisans de l’opposition ont pris d’assaut les rues de la capitale kényane, Nairobi pour protester contre les résultats provisoires des élections annoncés par la commission électorale.

Les manifestants qui ont bloqué les routes avec des pierres et des pneus brûlés ont commencé la protestation après que Raila Odinga a déclaré que les résultats des élections sont ‘‘fictifs et faux’‘.

La police anti-émeute a dispersé les manifestants qui chantaient dans la ville portuaire de Kisumu avec des gaz lacrymogènes avant que la protestation n‘éclate dans les bidonvilles de Mathare à Nairobi où les manifestants ont jeté des pierres.

Le ministre de l’Intérieur par intérim Fred Matiang’i a appélé ‘‘les agitateurs’‘ en particulier sur les réseaux sociaux, à s’abstenir de diffuser de fausses informations qui mettront en danger la sécurité nationale.

« Bien sûr, cela inclut notre comportement et notre comportement sur les réseaux sociaux. Parce que nous avons vu, vous savez, une activité très agressive sur les réseaux sociaux, ce matin, y compris des appels à l‘émeute ou des troubles », a-t-il déclaré.

Quatre personnes ont été tuées mercredi au Kenya dans deux incidents séparés, après le rejet par l’opposant Raila Odinga des résultats provisoires de la présidentielle donnant le sortant Uhuru Kenyatta largement en tête.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *